lundi 27 janvier 2020

"La chapka de Monomakh", une salade festive

Une table festive ne se passe pas des salades composées et richement décorées. L'une d'elles porte le nom de "chapka de Monomakh", inspirée par la couronne des tsars russes, le plus ancien objet royal arrivé jusqu'à nos jours, qui a été portée pour la dernière fois en 1692 lors du couronnement du tsar Ivan V.
Contrairement à la couronne, la salade est relativement récente et date de l'époque soviétique. C'est une salade d'hiver, bien nourrissante et pouvant être servie en plat unique. Voici comment la préparer.

Palianitsa, un pain ukrainien


La palianitsa est un pain ukrainien rond et légèrement aplati, fait avec la farine de blé, autrefois festif et rituel (le pain consommé au quotidien était à base de farine de seigle). Souvent (mais pas toujours) il a une espèce de "visière" à cause d'une grande incision pratiquée avant la cuisson. Il a une mie blanche, moelleuse et finement alvéolée, et une croûte fine, un peu croquante. Ce pain convient à tous les plats et à tous les repas. Voici la recette.

dimanche 5 janvier 2020

Noël orthodoxe arrive le 7 janvier

En Russie, Noël est fêté deux semaines après celui des pays occidentaux: le 25 décembre correspond au 7 janvier. Avant l'année 1918, les calendriers utilisées en Russie et en Occident étaient différents: respectivement grégorien et julien. Les bolchéviks arrivés au pouvoir en 1917 ont décidé d'adopter le calendrier grégorien, cependant le clergé russe est resté attaché au précédent. Une autre différence: Noël russe n'est pas le jour où le Père Noël (qui n'existe pas en Russie) apporte les cadeaux aux petits et aux grands, c'est plutôt le côté religieux qui est privilégié. C'est Ded Moroz Дед Мороз (Grand-père Gel) accompagné de sa fille Snégourotchka Снегурочка qui a déjà apporté les cadeaux le 31 décembre... Le 6 janvier, la veille de Noël, une longue messe commence vers 23 heures et dure deux heures minimum. Pas question de s'asseoir, on reste debout dans les églises russes. Ensuite, on peut passer à table où, selon la tradition, la viande, les oeufs, le beurre n'ont pas encore leur place: le grand festin sera servi le lendemain. En attendant, on peut manger bien d'autres plats, dont la koutia incontrounable. Joyeux Noël - с Рождеством!

"La chapka de Monomakh", une salade festive

Une table festive ne se passe pas des salades composées et richement décorées. L'une d'elles porte le nom de "chapka de Monom...